L’Art presque perdu de ne rien faire

$260

La nonchalance est une affaire de connaisseur. « J’étais devenu un spécialiste mondial de la sieste », révèle Dany Laferrière dès le début de son livre. Cela n’interdit pas de lire et de réfléchir – la sieste y est, au contraire, propice. Elle permet aux pensées de jaillir, s’attachant aux petites et aux grandes choses, aux rêves et aux lectures. Dany Laferrière nous parle d’Obama et de l’Histoire, de ses premières amours nimbées d’un parfum d’ilang-ilang, de Salinger et de Borges, de la guitare hawaïenne, du nomadisme et de la vie, car cet Art presque perdu de ne rien faire est, ni plus ni moins, un art de vivre.

Il faut prendre le temps de lire ce livre. Mohammed Aïssaoui, Le Figaro littéraire.
L’éloge de la lenteur, à rebours de la frénésie contemporaine. Marie Chaudey, La Vie.
Un essai enthousiasmant contre l’agitation, l’immédiateté et les écrans, en même temps qu’un plaidoyer en faveur de la lecture. Olivia de Lamberterie, Elle.

1 disponibles

Categoría:

Descripción

  • FormatbPoche
  • EAN139782253194491
  • ISBN978-2-253-19449-1
  • Éditeur Le Livre de poche
  • Date de publication04/01/2017
  • Collection Littérature & Documents
  • Nombre de pages480
  • Dimensions17 x 11 x 2 cm
  • Poids 256 g
  • Langue français

Valoraciones

No hay valoraciones aún.

Sé el primero en valorar “L’Art presque perdu de ne rien faire”

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.