Mémoires sur la vie privée de Marie-Antoinette

$75

De Madame Campan

 

Louis XV fut enchanté de la jeune dauphine [Marie-Antoinette] ; il n’était question que de ses grâces, de sa vivacité et de la justesse de ses réparties. Elle obtint encore plus de succès auprès de la famille royale, lorsqu’on la vit dépouillée de tout l’éclat des diamants dont elle avait été ornée pendant les premiers jours de son mariage. Vêtue d’une légère robe de gaze ou de taffetas, on la comparait à la Vénus de Médicis, à l’Atalante des jardins de Marly.» Née Jeanne-Louise-Henriette Genet, Madame Campan (1752-1822) entre comme lectrice à la cour de Louis XV avant de devenir femme de chambre de Marie-Antoinette en 1770. En 1794, elle fonde un pensionnat pour jeunes filles, puis accepte la direction de la maison d’éducation de la Légion d’honneur. Elle laisse plusieurs ouvrages parmi lesquels une correspondance avec Hortense de Beauharnais qui fut son élève.
Extraits
«Louis XV fut enchanté de la jeune dauphine [Marie-Antoinette] ; il n’était question que de ses grâces, de sa vivacité et de la justesse de ses réparties. Vêtue d’une légère robe de gaze ou de taffetas, on la comparait à la Vénus de Médicis, à l’Atalante des jardins de Marly.»

Categoría:

Descripción

  • Format Poche
  • EAN139782070342204
  • ISBN978-2-07-034220-4
  • Éditeur Folio
  • Date de publication03/2007
  • Collection Folio
  • Nombre de pages144
  • Dimensions17 x 10 x 1 cm
  • Poids 106 g
  • Langue français